Tag Archives: ECMA

Tous à l’école!!

« Tous à l’école! »

Voilà le cri d’appel de Maeecha pour cette rentrée !

Les jeunes de l’ECMA ont repris le chemin de l’école depuis le 28 septembre.

Avant cette date, Maeecha, conjointement avec le Commissariat à l’éducation et le service de la petite enfance, a mené une campagne de sensibilisation sur la scolarisation des enfants de moins de 5 ans, des mineurs isolés et des jeunes vivant en situation de handicap, du 20 au 28 septembre.

Les villages concernés sont d’abord Hantsahi, Sadampoini, Kangani et Adda-Magnassini ; d’autres localités ont été ciblées pour la suite. Ils connaissent le plus haut taux d’abandon scolaire, de redoublement et une montée de la délinquance juvénile.

La gendarmerie du Nyumakele a participé à la campagne afin de donner plus d’écho au message et par ailleurs, des jeunes ayant vécu à Mayotte ont témoigné et animeront des rencontres prévues avec les mineurs isolés qui seront identifiés par la suite.

Maeecha agit pour la scolarisation des enfants porteurs de handicap !

120 enfants identifiés comme vivant en situation de  handicap (surdité, troubles de la vision ou de la motricité etc.) bénéficient en ce moment d’un suivi médical réalisé par une panoplie de spécialistes (neurologue, psychiatre, radiologue, etc.) grâce à une collaboration avec la direction de la santé et des médecins spécialistes.

Comme dit la chanson, « Sawa, sawa », tous les enfants sont égaux et ont droit à l’école.

Bonne rentrée !

 

 

Vacances animées pour les enfants du Nyumakélé !

L’équipe Maeecha à Anjouan met en place une série d’activités d’éveil du 28 août au 07 septembre dans la vingtaine d’école du Nyumakélé. Sur le chemin, Magnassini, Bandralajandza, Mrémani Kambani, Bandracouni, Ongojou, Mrijou, Mramani, Mnadzichoumwé, Chaoueni avant d’arriver à Comoni. Au total,  ce sont 8 zones de regroupement (répartition des établissements scolaires du Nyumakélé) qui sont concernées.

Dans chaque regroupement, les enfants s’épanouissent à travers l’art plastique, le sport et le théâtre.

Les jeunes amateurs d’arts plastiques prennent connaissance avec leur environnement et l’investissent en reproduisant des fresques murales et des affiches qui enjoliveront les classes de leurs écoles.

Les plus sportifs s’amuseront avec les courses de sac, de rapidité et des jeux d’équipe comme le football.


Cerise sur le gâteau ! Du théâtre avec les enfants de l’ECMA qui présenteront à nouveau les pièces qu’ils ont travaillées avec Mme Sitti-Thourayat DAOUD, actrice et metteur en scène comorienne.


Pendant cette période,  les enfants se rencontrent à l’école pour s’amuser, et casser la monotonie des vacances  en attendant la rentrée scolaire, le 28 septembre. Ces activités leur permettent aussi de développer leur intelligence, leur expression et leur créativité.
Ces activités sont propices à la scolarisation des enfants non scolarisés.